La french - art of haircoloring

L’Oréal Professionnel a fêté à Paris du 24 au 26 mars 2019 ses 110 ans d’existence en compagnie de 2000 coiffeurs venus de 40 pays, avec parmi eux quelques Suisses. L’événement était placé sous le thème «La French. Art of Harcoloring» et était entièrement consacré à la compétence phare de L’Oréal, la coloration capillaire.

« Un jour, des millions de femmes brunes voudront devenir blondes! » Cette déclaration a été faite en France en 1909 par le chimiste Eugène Schueller, âgé alors de 26 ans. Sa tête bouillonnait d’idées et d’ambitions et il avait, avant tout, une vision. Il a découvert la première teinture capillaire, il a fondé l’entreprise à l’origine de L’Oréal et en 1910, il a ouvert la première école de teinture capillaire dans laquelle les coiffeurs pouvaient apprendre à appliquer les colorations. Eugène Schueller a reconnu et également apprécié la profession de coiffeur en tant que métier artisanal: « Les coiffures ne seront jamais réalisées avec des machines. Les mains habiles des coiffeurs seront toujours le facteur essentiel. » Ce lien étroit entre l’entreprise et le coiffeur a été souligné par Nathalie Roos, Présidente, ainsi que par Marion Brunet, International General Manager de L’Oréal Professionnel lors de leur intervention à la manifestation de gala au Carrousel du Louvre à Paris où s’est déroulée la grande fête du jubilé de l’entreprise. Elles ont aussi eu à coeur de jeter un coup de projecteurs sur les coiffeurs: « Ce sont eux qui font resplendir notre marque jour après jour. » La soirée et le show étaient entièrement placés sous le signe du chic parisien et les modèles ont présenté des looks dans le style bohême sur le thème « Rive Gauche » et des coiffures élégantes avec  beaucoup de volume sur le thème « Rive Droite ».

French Elegance
Les coiffeurs ont pu découvrir les futures tendances de colorations lors de différents Workshops et Masterclasses deux jours de suite au Palais de Tokyo, haut lieu de tendances actuelles. Le thème était la légèreté des françaises dans leur comportement vis-à-vis de la mode et du style et comment la transmettre sur les coiffures. Afin de détecter ce qui plaît le plus aux clientes, L’Oréal Professionnel a montré à 2 000 femmes de différents pays 100 photos de coiffures avec des cheveux colorés en leur demandant de choisir leurs 6 photos favorites. Leurs préférences sont allées vers les balayages avec des transitions de couleurs discrètes que l’on ne peut obtenir que chez les coiffeurs. À partir de là, c’est « La French », le nouvel art de la coloration, qui a été mise au point. Le balayage s’effectue au maximum en 35 minutes avec 2–3 nuances comme highlights et lowlights qui ne s’écartent que peu de la couleur de base de la cliente, qui donnent un magnifique effet très naturel et qui confèrent au look profondeur et dimension. « Personnalisation » est le mot magique de ce nouveau service de coloration qui sera introduit ces prochains mois dans les salons de Suisse et qui devra fidéliser les clientes à leur coiffeur