131e Assemblée des délégués de coiffureSUISSE à Zurich

Les 19 et 20 mai, les délégués de coiffureSUISSE se sont réunis à Zurich pour leur assemblée annuelle. Le président central Damien Ojetti a accueilli 178 délégués et invités au Swissôtel.

Voici les résolutions les plus importantes selon l'ordre du jour :

  • Les comptes annuels ont été approuvés à la demande des commissaires aux comptes.
  • Le Conseil d'administration a obtenu la décharge.
  • Le budget pour 2019 a été approuvé.
  • La proposition de la section tessinoise d'élire des membres cadre (art. 9 des statuts) au Comité central a été rejetée.
  • La proposition de la Section de Soleure de limiter le mandat du Président central à 3 mandats de 4 ans chacun a été rejetée.
  • Les commissaires aux comptes OBT Treuhand avec Thomas Kaufmann ont été réélus.

Mutations:
Damien Ojetti a accueilli Dimitri Suhner à Zurich en tant que nouveau président de la section Bienne - Seeland – Jura Bernois. La nouvelle présidente de la Section Suisse centrale est Mirjam Blättler-Ambauen. Danilo Tomasini de Lugano a remplacé Bruno Friederich à la tête de la Commission d'assurance qualité de l'examen professionnel supérieur.

La prochaine Assemblée des délégués se tiendra à Montreux les 17 et 18 mai 2020.


Chers membres,

Lors de notre Assemblée des délégués qui s’est déroulée dimanche et lundi passés à Zurich, j’ai eu la satisfaction de pouvoir rendre compte des effets positifs de notre CCT qui est entrée en vigueur il y a un peu plus d’un an. La Commission paritaire de la branche de la coiffure a désormais quelque chose en main et peut prendre des mesures de contrôle contre les infractions, même sans préavis. J'ai le plaisir de vous informer de la nouvelle stratégie 2019/2020 de la CP Coiffure : La nouvelle CCT est un véritable passe-partout pour les organismes de contrôle, puisqu'elle prévoit pour la première fois un salaire minimum pour le personnel non qualifié et semi-qualifié. Si un propriétaire de salon de coiffure est pris à ne pas payer ses employés conformément à la CCT, il doit payer le salaire au terme échu et est également passible d'une amende. A l'initiative de coiffureSUISSE et de la Commission paritaire, des organismes de contrôle sont désormais actifs dans pratiquement toute la Suisse pour vérifier la conformité des salons de coiffure par rapport à la CCT. En plus des 200 contrôles des livres de salaires effectués annuellement, 250 contrôles surprises ont été ajoutés, ce qui équivaut à un total de 450 contrôles par année. Les délégués ont appris de première main, par la voix de Roger Baumann, Directeur de l'Inspection du travail de Zurich, à quoi ressemble le travail quotidien des inspecteurs. Des mesures ont également été prises en ce qui concerne le travail au noir, à savoir, la vérification par la CP des formulaires des demandeurs d'asile et des réfugiés admis temporairement en vue d'un emploi rémunéré. Malheureusement, les autorités de l'État n'ont pas encore pris des dispositifs de leur propre initiative, mais nous nous y tenons. D'autres mesures sont prévues et nous vous tiendrons au courant. Il reste encore beaucoup à faire, mais ensemble, nous sommes forts et nous pouvons faire la différence.

Cordialement,
Damien Ojetti, Président central



Inscrivez-vous dès maintenant et participez au prochain grand événement de coiffureSUISSE:

Séminaire d'automne Charmey
«Le succès grâce au charisme»

Séminaire d'automne Charmey de coiffuresuisseDimanche, 6 octobre et lundi, 7 octobre 2019, Hôtel Cailler.