Qu’entend-on par délai d’attente?

Le délai d’attente reporte le début des prestations de l’assureur. Durant le délai d’attente, ­l’employé a droit à la poursuite du paiement de son salaire. Durant cette période, ce n’est pas ­l’assureur qui fournit la poursuite du paiement du salaire, mais l’employeur. Lorsque l’employeur conclut une assurance indemnités journalières en cas de maladie, il peut choisir librement la durée du délai d’attente. Usuellement, cette durée est de 7, 14 ou 30 jours. Un plus long délai d’attente augmente la part propre du risque, c’est pour cette raison que la prime baisse. Au contraire, un ­délai d’attente plus court entraîne une prime plus élevée. Afin de déterminer de façon optimale la durée du délai d’attente, les assurés devraient tenir compte de leurs possibilités financières. Ne ­devraient choisir un long délai d’attente, que les entreprises qui disposent de réserves financières suffisantes pour un cas grave.  Nous répondons volontiers à vos ­questions. Appelez-nous au numéro 031 332 64 77

Retour à la liste