Assurance indemnités journalières - Prestations en cas de maladie durant un congé non payé

Ma coiffeuse a pris un congé non payé du 3 mars au 31 mai. Elle aurait dû reprendre son travail le 1er juin. Trois semaines avant son retour, elle est tombée malade le 9 mai alors qu’elle était à l’étranger et sera en incapacité de travail durant environ 2 mois. Elle ne pourra donc pas reprendre son travail le 1er juin comme prévu. A-t-elle droit aux indemnités journalières ?

coiffureSUISSE : La couverture d’assurance est maintenue tant que le contrat de travail se poursuit, mais au plus tard durant 7 mois après la fin du droit au salaire. Durant la période prévue du congé non payé, il n’existe aucun droit aux prestations d’assurances et aucune prime n’est due. Si la personne assurée tombe malade durant le congé non payé, l’assurance calcule les jours depuis le début de l’incapacité de travail, dans le cas présent depuis le 9 mai jusqu’à la reprise de l’activité prévue initialement (1er juin), en fonction du délai d’attente et de la durée des prestations. Comme dans tous les cas de maladie, l’employé a l’obligation notamment d’annoncer la maladie et de présenter un certificat d’incapacité de travail.

Retour à la liste